Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Haren - Page 4

  • Petite histoire de Haren (IV)

    hishar04a.jpg

    Nous poursuivons notre parcours au travers de l'histoire de notre village!

    "Une partie des cens de Haeren fut achetée à messire Dupin par le secrétaire Corneille Van Heymbeke, et par sa femme Madelaine Van Asbroeck, qui laissèrent à leurs enfants: sire Rutger-Théodore Van Heymbeke, conseiller de Brabant, messire Frédéric-Antoine, licencié en droit, messire Pierre-François, capitaine au service du roi, et Henriette (r. du 12 décembre 1668). Un fils de cette dernière et de Théodore de Flodorp, messire Antoine de Flodorp, releva les cens de Haeren, après la mort de son oncle Pierre-François Van Heymbeke (r. du 11 juin 1674); son frère Pierre, seigneur de Clabbeek, capitaine au service du roi, eut pour sa part la maison de campagne des Van Heymbeke, mais il l'a céda à son frère aîné, qui, étant mort avant lui, lui laissa ses cens domaniaux (r. du 27 avril 1722). Les Flodorp vendirent leurs biens de Haeren à Pierre Van Antwerpen (vers 1753), dont la maison de campagne, l'ancien "goet van Flodorp" , a appartenu a Madame la baronne Osy, et a ensuite été acheté par feu le colonel Bouvier. Ses jardins ornent l'entrée du village de Haeren, du côté du midi.

    à suivre

    hishar04b.jpg

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

    Lien permanent Catégories : Histoire
  • Brusselons 18/43

    homard.jpg

    Och ermee, ça est pour les fêtes ce brol?

     

    • Aframmele: administrer une correction
    • Bamboela: personne de couleur
    • Clache: patatras
    • Djoumdjoum: timbré
    • Ettekeis: fromage de Bruxelles
    • Fleddere: importuner
    • Gemaïentenoeïs: maison communale
    • Huie: son, sa
    • Kapot: cassé
    • Lieleke: vilain
    • Mastok: tocard
    • Noste: prochain
    • Oem steike: allumer un feu
    • Parasollekes: grandes oreilles
    • Rochelpot: celui qui crache ses glaires
    • Schattekeleef: trésor chéri
    • Tejoeter: théâtre
    • Vergeive: empoisonner
    • Weütel: carotte
    • Zeive: sept

     

    Alleï, salut en de kost.!

    brusselons18.jpg

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

  • Passage au laser

    laser_0.PNG

    Cette année, il n'y aura pas de feu d'artifice pourle passage à l'an neuf; ceux-ci sont interdits sur tout le territoire belge et de toute façon, le couvre-feu confinera les citoyens dès 22 heures.

    La Ville de Bruxelles tenait néanmoins à marquer le coup en créant un événement à suivre en ligne.

    Les Bruxellois, devant rester chez eux, seront reliés symboliquement par un réseau de faisceaux lasers qui recouvrira le ciel de plusieurs quartiers de la Ville. Le tout sera filmé par de nombreuses caméras et drones et diffusé en direct sur les réseaux sociaux. C’est donc de leur canapé qu’ils pourront y assister, connectés virtuellement à leurs amis et/ou à leur famille.

     Les Bruxellois, devant rester chez eux, seront reliés symboliquement par un réseau de faisceaux lasers qui recouvrira le ciel de plusieurs quartiers de la Ville. Le tout sera filmé par de nombreuses caméras et drones et diffusé en direct sur les réseaux sociaux. C’est donc de leur canapé qu’ils pourront y assister, connectés virtuellement à leurs amis et/ou à leur famille. Depuis plusieurs mois, la Ville de Bruxelles met un point d’honneur à organiser des actions pour soutenir et accompagner ses habitants lors de cette période compliquée, dans le respect des normes en vigueur. C’est dans cette même optique que, consciente du caractère exceptionnel de la situation, elle veut marquer le passage à l’an nouveau.Grâce à une expérience fédératrice, chaque Bruxellois et tout autre spectateur pourront, tout en restant confortablement installé dans son canapé, fêter ce rendez-vous important en étant en contactvirtuel avec sa famille et ses amis. À partir de23h15, une installation artistique composée de nombreux faisceaux laser tissera un réseau lumineux qui reliera les foyers du centre-ville et de quelques autres quartiers. Puissants et parfaitement synchronisés, ces rayons balayeront le ciel et seront visibles de loin. Le couvre-feu étant d’application dès 22h, c’est exclusivement depuis leur ordinateur que les Bruxellois pourront apprécier ce show.Peu avant minuit, le compte à rebours sera marqué par un moment suspendu soulignant symboliquement la force du lien, le courage et la détermination, qualités dont les Bruxellois font preuve depuis de nombreux mois.Ce sera également l’occasion de (re)découvrir quelques magnifiques bâtiments de notre capitale.Capté par plusieurs caméras et drones, ce spectacle sera diffusé en direct sur de nombreux réseaux sociaux, notamment les pages Facebook de la Ville de Bruxelles, de visit.brussels, d’agenda.brussels, de BRUZZ, et sur le site www.bruxelles.be

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

  • Tapage et autres nuisances

    pri01.jpg

    Lors des séances d'information à propos de la future giga-prison, il avait été assuré que les harenois n'auraient pas à subir des nuisances dues au chantier.

    hotel.jpgPourtant, des voix de riverains, notamment de la rue de la Seigneurie et de la rue de la Paroisse, commencent à se faire entendre. Ils se plaignent entre autre des spots allumés toute la nuit et dirigés versles habitations, de l'arrivée des camion dès 5 heures 30 du matin et du bruyant déchargement du matériel à cette heure matinale, sans oublier l'arrivée peu discrète des ouvriers...

    La crainte est aussi que ces nuisances ne soient que les prémices de ce qui attend les harenois lorsque ce f... complexe pénitentiaire entrera en fonction... Et bien entendu, aucun édile n'est là pour entendre les doléances des riverains!

    pri02.jpg

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

  • Petite histoire de Haren (III)

    hishar03a.jpg

    Suite de l'histoire de notre village telle que rapportée dans l'ouvrage de Alphonse Wauters publié en 1855:

    "Lors du sac de Malines par les Espagnols, en 1572, l'hôpital fut livré au pillage. Dupin s'y était caché dans une chambre occupée par sa femme, Catherine Vandenhameele, qui était alors sur le point d'accoucher; on l'y découvrit, on l'accabla de coups, et on allait le tuer, lorsque Catherine, par un effort suprême, se jeta hors de son lit. L'état dans lequel elle se trouvait inspira quelque pitié aux pillards, qui toutefois exigèrent pour sa rançon 3000 florins, et, pour celle de son mari, 5000 florins. Elle accoucha le lendemain et Dupin mourut de chagrin un mois après. Sa veuve se remaria à Barthélémi de Lucquo. Dupin avait acheté la haute, moyenne et basse justice et les cens domaniaux de Haeren (r. du 15 avril 1569), lesquels passèrent, après lui, à ses fils: Jacques, Antoine et François (r. du 24 janvier 1572-1575). Messire Jacques Dupin mourut en 1625, à Breda, capitaine d'une compagnie de cavalerie; son frère Antoine, qui hérita de lui ses cens domaniaux de Haeren (r. du 22 septembre 1627), fut échevin de Malines et procréa deux fils qui périrent, le premier, au siège de Pilsen en Bohème; le deuxième entre Suse et Pignerol, en 1629, et une fille, Marie-Lélie, femme de Jacques Meester-Jan, secrétaire de la ville de Bruxelles, anobli en 1657. Isabelle Dupin porta en mariage de sa famille à Haeren à Guillaume-Albert de Rayemackere (r. du 1er août 1654), père de Guillaume, qui fut trésorier de la ville de Bruxelles (r. du 30 avril 1718); Guillaume de Rayemackere devint receveur et doyen de la draperie à Louvain, et céda à Jean-Antoine-Marie-Joseph comte Vandernoot ses cens à Haeren, qui rapportaient par an 161 deniers de Louvain, 40 chapons, 23 oboles de Louvain, 44 setiers d'avoine, et 6 florins 1 sou censaux (r. du 1er août 1746)."

    à suivre

    hishar03b.jpg

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

    Lien permanent Catégories : Histoire