Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Haren - Page 4

  • Les serres de Bruxelles

     

    serre02.jpg

    Ce samedi 08 mai de 11 heures à 17 heures, les serres de la Ville de Bruxelles seront accessibles au grand public. Chacun est invité à découvrir ce trésor patrimonial et environnemental peu connu. 12 hectares de jardin, mille couleurs et autant de parfums magiques à explorer.Elles existent depuis 1956. Situées sur la commune de Sterrebeek, à la lisière de la capitale, les serres de la Ville de Bruxelles constituentun patrimoine spectaculaire. Elles abritent durant leur croissance les milliers de fleurs, de petits arbres qui embelliront la ville une fois leur maturité atteinte. C’est un outil essentiel pour la gestion de la végétation de nos rues. «Ces serres permettent d’abriter et de préserver les plants si utiles à Bruxelles. Ils colorent et décorent la ville. Mais la végétalisation du centre urbain, c’est bien plus que ça. Toutes ces fleurs, arbustes et autres plantations jouent un rôle essentielpour le bien-être des Bruxellois, la lutte contre la pollution ou contre les vagues de chaleur. Les Serres de Bruxelles sont un outil indispensable au Plan Canopée de la Ville de Bruxelles. Elles permettentà la nature d’à nouveau se redéployer dans nos quartiers.»Des visites guidées seront organisées à 11h30, 13h30 et 15h30. En dehors de ces moments, chacun pourra déambuler parmi les senteurs et les splendeurs que nous offrent ce magnifique jardin. Des stands créatifs et informatifs seront ouverts aux plus petits comme aux plus grands.Les visites se feront dans le respect strict des mesures sanitaires.

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

  • Adolf, Arthur et enfin Anne

    maes06.JPG

    maes03.jpgC'est un parc mal connu, mais peut-être devrais-je dire un bois. Actuellement, il porte le nom de Arthur Maes, le dernier bourgmestre de Haren avant son annexion en mai 1921 par la Ville de Bruxelles, mais les anciens harenois l"ont baptisés "Hitlerse bosje" (petit bois d'Hitler).

    maes02.jpgLes explications sont multiples: les uns disent que c'est en raison de la collaboration des anciens propriétaires du lieu, d'autres parce que la komandantuur y était implantée dans la villa à présent disparue, d'autres enfin prétendent que c'est dans ce bois que la garnison allemande trouvait refuge lorsque les alliés bombardaient l'aérodrome de Haren.

    Quoi qu'il en soit, et n'en déplaise aux descendant du dernier bourgmestre de Haren, le parc Arthur Maes va devenir le Bois Anne Frank.

    D'Hitler à Anne Frank, il y a un grand écart! Et vous vous ne le connaissez pas encore, je vous invite à le découvrir en le respectant.

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

  • Enquêtes publiques 06 05

    Enquete.jpg

    Voici deux nouvelles enquêtes publiques en cours à Haren (cliquez sur l'avis pour l'agrandir).

     

    harenqpub210506a-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 06/05/2021 au 20/05/2021

    Krekelendries, 25

    Il s'agit de démolir un garage annexe au bâtiment principal, reconstruire une annexe avec augmentation de volume, modifier
    la couleur des façades et poser des châssis en PVC de teinte gris anthracite

     

     

    harenqpub210506b-page-001.jpgPermis d'urbanisme. L'enquête publique se déroule du 06/05/2021 au 20/05/2021

    rue de la Seigneurie, 31

    Il s'agit de construire une maison unifamiliale

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

     
     

     

     

  • Chicon et architecture

    archi01.jpg

    Haren a été longtemps une commune rurale dont l'essentiel des activités était tourné vers le maraîchage. Les exploitations étaient de petite taille (moins de 3 hectares en moyenne). Ainsi, on voit encore un peu partout dans notre village des bâtiments construits fin XIXe début du XXe siècle dont la vocation agricole ne fait aucun doute.

    archi02.jpg

    -1- Vestibule; -2- Cuisine; -3- Salon; -4- Chambre; -5- WC; -6- Grange; -7-Cour; -8- Porcherie; -9- Ecurie; -10- Remise; -11- Laverie; -12- Grenier

    archi03.jpg

    es fermes comptent généralement deux niveaux et sont dotées d'une porte cochère sous linteau métallique. Leur taille était généralement proportionnelle à celle de l'exploitation et donc à la prospérité de l'agriculteur. Certaines ont une façade cimentée, et on peut encore y voir la signature du cimenteur.

    Cette architecture, liée à la culture maraîchère et plus particulièrement à celle du chicon, s'inscrit dans un tissu de constructions mitoyennes possible grâce à la taille réduite des exploitations. Il était typique de la région de culture du witloof, et particulièrement de Schaerbeek, Evere et Haren. Les deux premières communes ayant connu une urbanisation plus intense que Haren, il n'y a plus guère qu'ici qu'on trouve de nombreux exemples de cette architecture.

    archi04.jpg

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici

     

  • Marronier en brins

    muguet01.png

    En jargon journalistique, un marronnier est un sujet qui revient invariablement à la même période. Le muguet du premier mai est donc... un marronnier!

    muguet02.JPGMême en cette période de COVID, vous êtes probablement nombreux à avoir respecté la tradition en ce premier mai en offrant des brins de muguet à vos proches. Mais saviez-vous qu'Haren avait compté un producteur de ces petites clochettes blanches porte-bonheur!

    Il était situé au Keelbeek entre la ligne 26 et la rue de la Seigneurie. Il ne se contentait pas de fournir les fleuristes ou les associations, il vendait aussi au détail aux harenois qui étaient nombreux à faire la file chaque premier mai pour acheter les précieux brins.

    muguet03.JPGL'horticulteur "embauchait" toute sa famille pour servir au mieux la clientèle dans sa petite cabane de bois située au fond de son terrain, contre la voie ferrée.

    Malheureusement, comme beaucoup, cet agriculteur n'a pas trouvé de successeur lorsque l'heure de la retraite a sonné. Il faut dire que contrairement aux apparences, ce n'est pas une tâche facile que de faire fleurir le muguet juste à temps pour la fête du travail, ni trop tôt, ni trop tard, car cette fleur ne se vend pratiquement qu'un jour par an. La floraison dépend des conditions climatiques qui sont différentes d'une année sur l'autre. Toute l'expérience et le savoir-faire de l'horticulteur sont nécessaire pour savoir quand il faut protéger les plants contre le froid ou le contraire.

    muguet04.JPGLe terrain, à présent à l'abandon, la nature reprend ses droits, effaçant petit à petit les traces de l'activité passée. Il m'a presque fallut une machette pour rejoindre la petite cabane de bois, que des vandales ont incendiée.

    Souhaitons qu'aucun promoteur ne s'empresse de détruire ce petit coin de nature retrouvée.

    sok.jpg

    ANTE GLADIUM ALII LEVITATE PENNA ET HUMOREM

    Ecoutez WITLUwitluuf radio mur bleu.jpgUF radio en cliquant ici